SITE ARCHEOLOGIQUE

Un village Gallo-romain à Ecault

On n’avait jusqu’alors pas retrouvé de traces des origines de notre commune, que l’on supposait pourtant fort anciennes.
C’est chose faîte !
A l’occasion de fouilles de sauvetage sur le terrain du lotissement Eole, rue des Ecoles, les archéologues de l’INRAP (Institut National de Recherche Archéologiques Préventives) ont retrouvé d’importantes traces de peuplement. Deux périodes ont été mises à jour : l’une, gallo-romaine datant des 1er et 2ème siècle (de l’an 50 à 200 après Jésus-Christ), l’autre du 14ème siècle, en plein Moyen Age.

Nos ancêtres gallo-romains avaient fondé tout un village (un vicus) dont on a retrouvé une demi-douzaine de maisons aux fondations de pierre.
Des objets quotidiens (gobelets, pots, assiettes) ont été retrouvés, et quelques dépôts de scories métalliques font penser à une activité artisanale de fonte du grès ferreux, très présent sur notre plateau. Ecault a sans doute abrité les ancêtres des haut-fourneaux de la défunte Comilog.
Plus original, un pied de table en fonte en forme de cothurne (chaussure romaine) a été retrouvé. Des pièces de monnaie aussi, dont une de l’empereur Commode (vous savez bien, celui du film « Gladiator »).
Après deux mois de fouilles en 2004, les archéologues sont repartis mais ont promis de revenir pour présenter aux enfants des écoles et à la population stéphanoise, les résultats de leurs travaux en laboratoire.
Cette rencontre devrait avoir lieu en 2006.
P.Godeau